Mission de l'aumônerie

Mission

L'aumônerie s'occupe des Artisans de la fête : industriels forains, gens du cirque, artistes de rue.

L'aumônerie a reçu pour mission:
- de s'investir auprès des artisans de la fête pour que l'Eglise soit bien présente en ce milieu.
- de créer des liens dans la disponibilité aux personnes et aux événements.
- de collaborer avec les instances provinciales et nationales.

L'objectif de l'aumônerie nationale est de permettre aux artisans et industriels forains ainsi qu'aux gens du cirque de tenir leur place dans l'Eglise catholique romaine et dans le monde, spécialement celui de la fête.

Organisation

L'aumônerie dépend de la Commission pontificale pour les migrants et itinérants.
Elle s'organise en équipes de base qui assurent la présence de l'Eglise dans les fêtes et les cirques.
Les artisans de la fête sont des gens qui voyagent beaucoup, même s'ils ne sont pas à proprement parler des "gens du voyage" à savoir tsiganes, gitans, manouches, roms, yéniches.  "Gens du voyage" évoque une famille ethnique, alors que "Artisans de la fête" est une catégorie professionnelle.
Cette communauté a sa culture, sa mentalité, ses traditions, ses manières d'être, de penser, de réagir.
La Pastorale est spécifique. L'appartenance à la communauté des Artisans de la fête détermine un sentiment identitaire fort.

Les forains témoignent

«La messe nous fait vivre un rassemblement de croyants. Dans notre vie quotidienne, nous sommes souvent plongés dans un monde indifférent à la foi. A la messe, notre prière est soutenue par celle de nos frères, leurs chants, leur recueillement, leurs témoignages. Les textes de la parole de Dieu éclairent notre vie et nourrissent notre foi. Nous avons généralement peu d'occasions de les lire et les méditer.» Nous écrivons nos pages d'évangiles avec le quotidien de la vie au fil du voyage, de fête en fête. Un évangile écrit de nos mains a fait le tour de France : c'est l'Evangile des forains.